Chroniques, RDV littéraires

Les Brumes de Cendrelune T.1

Parmi les finalistes du PLIB 2020, ce roman de Georgia Caldera. Je m’étais dit que c’était l’occasion de découvrir cette autrice dont j’ai souvent entendu le nom ! Surtout qu’après Mers Mortes, je décidais de mettre mes préjugés de côté ! Mais si le début m’a beaucoup plus, j’ai été globalement déçue par ma lecture, je vous explique tout ça 🙂

Les Brumes de Cendrelune T.1 Le jardin des âmes

Résumé :

Une fois n’est pas coutume, j’ai repris celui de l’éditeur afin de ne pas trop biaiser en le faisant moi-même :

Dans le royaume de Cendrelune, les dieux épient les pensées des hommes, et leur Exécuteur, l’Ombre, veille à condamner tous ceux qui nourriraient des envies de rébellion. Or, il semble que certaines failles existent. À l’âge de 17 ans, Céphise ne vit en effet que pour se venger. Depuis qu’on l’a amputée d’une partie d’elle-même et privée de sa famille, elle ne rêve plus que d’une chose : s’affranchir de la tyrannie du tout-puissant Orion, Dieu parmi les dieux. Et contre toute attente, il se pourrait qu’elle ne soit pas seule…

Mon avis :

Au début du roman, j’étais très intriguée. Céphise était une héroïne torturée au passé sombre dans un monde sanglant ou le crime est puni par la mort avant même d’avoir eu lieu. C’est un monde des plus sombres, violent et la mort y rôde sans cesse. Le concept ne me déplaisait pas jusque là puisque Céphise avait cette volonté d’aller contre la résignation.

Et puis on suit également un jeune homme. A la fois fort mais faible parmi plus fort que lui. Il intrigue, on le prend en pitié et puis finalement non, car il n’a rien d’humain. J’ai beaucoup aimé sa psychologie différente : il n’éprouve pas les mêmes choses que le reste de l’humanité. C’était très frais d’avoir un personnage principal aussi différent : à la fois sensible à sa manière et inflexible.

Pour le reste… J’aimerai mieux vous décrire cet univers mais mon bémol se trouve ici : je n’ai pas réussi à le comprendre. Si très vite on est nourri de détails sur la psychologie des personnages, il n’en est pas de même pour les ficelles qui tiennent l’univers. Je suis persuadée que l’autrice a créé quelque chose de complet et complexe mais elle nous laisse si peu d’indices, d’histoire que j’ai vite été perdue. Je trouve (pour ma part) que le mystère autour de ce monde a mal été dosé : il est trop fort et la brume ne s’est jamais levée tout au long de ma lecture. Si je visualisais bien les personnages, tout le reste était très flou pour moi. J’aurai aimé mieux m’accrocher à ce monde mais malheureusement j’ai complètement décroché au milieu de ma lecture.

Et puis le final est un peu retombé à plat pour moi : j’ai trouvé que Céphise se ramolissait un peu trop à partir d’une certaine rencontre… Elle perd de sa superbe, de son assurance et c’est dommage car cela faisait d’elle une héroïne si passionnante.

Décidément ce roman n’a pas été un coup de coeur mais je comprends parfaitement que d’autres puissent aimer ! Les personnages sont bons et l’intrigue est bien menée. Ce n’était juste pas un roman fait pour moi ! D’ailleurs si vous l’avez lu je serai curieuse de connaître votre avis 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s