Cinéma

The Good Place

Ca a été MA série de confinement. Et pour tout vous dire, si je trouvais ça léger et rigolo au début, j’ai fini par y prendre goût et j’ai envie de partager avec vous mon ressenti 🙂

Résumé :

Eleonor Shellstrop vient de mourir. Lorsqu’elle ouvre les yeux, la voici au « Bon endroit ». Elle découvre son nouveau quartier pour l’éternité en suivant Michael, l’architecte de l’endroit. Le seul souci ? Eleonor n’a rien à faire ici puisqu’elle n’était clairement pas le genre de personne à faire le bien de son vivant ! C’est une erreur ! Elle avoue tout à Chidi, son âme soeur et va tenter de devenir meilleure par l’étude de la philosophie et de la morale.

Mon avis :

J’ai commencé cette série après tout le monde pour deux raisons principales : Guimause parlait de la fin avec tant d’enthousiasme que c’était difficile de résister et lorsque j’ai su qu’il n’y avait que 4 saisons et que la série était finie, j’ai dit BANCO !

Alors oui, au début, j’ai trouvé ça clairement gentil, mignon et rigolo. Sans plus. Eleonor était un personnage assez… américain ? En tout cas elle était l’archétype de l’américaine égoïste et malpolie que l’on imagine. Mais, face à d’autres personnages (au hasard Chidi, Jianyu et Tahani), on la voie se transformer et j’ai adoré la voir évoluer. A tel point que j’ai été extrêmement touchée par certaines révélations, certaines choses qui vont lui arriver. C’est une évolution incroyable qu’elle va avoir tout au long des 4 saisons. Je ne peux pas vous en dire plus pour ne pas vous spoiler mais pour passer de personnage « bof, elle me saoûle » à « je l’adore, quelle génie ! », il en a fallu du boulot.

Je salue d’ailleurs le jeu des acteurs qui ont su évoluer avec leurs personnages : j’ai vraiment eu l’impression de vivre toutes ces aventures avec eux et je n’en revient toujours pas du chemin parcouru entre le début un peu plat et cette fin qui m’a déchirée le coeur en mille morceaux parce qu’il fallait quitter cette équipe folle et improbable.

Un point extrêmement important et très bien traité à partir de la saison 3 et 4, c’est la philosophie. Si au début Eleonor s’y met un peu par obligation, c’est un thème fil rouge tout au long des épisodes. Et au fur et à mesure, on ne va plus seulement entendre des noms de concepts énumérés par Chidi : on va les voir les vivre. Cette série devient presque une vulgarisation des concepts philosophiques autour de la morale ! J’ai appris pas mal de théories, mais surtout j’ai intégré des notions autour de la morale, du bien et du mal et de la mort que je n’avais pas encore en main.

Alors oui, cette série m’a fait rire, maintenant je rêve de pouvoir dire « Hey Janet », l’accent british de Tahani va me manquer ainsi que les insultes ratées d’Eleonor ou encore les questionnements de Michael… Mais surtout, je suis ravie d’avoir découvert cette série, elle m’a apporté beaucoup. Un peu de réconfort, des sourires, des débats sur l’histoire et les personnages avec ma petite soeur… Bref, au delà d’une impression un peu gentillette, cette série m’a fait un peu grandir, l’air de rien et je ne peux que vous la recommander !

Promis, malgré les apparences trompeuses vous pourrez y gagner quelque chose je pense 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s