Chroniques, Littéraire

Une flamme dans la nuit

Une suite que j’aurai dû lire bien plus tôt : une véritable réussite pour ce second tome qui donne terriblement envie de connaître la suite !!

Résumé :

Je préfère vous prévenir : si vous n’avez pas lu le tome un, je vous conseille ma chronique précédente car je vais très clairement vous spoiler, rien que dans le résumé !

Donc, nous suivons Elias et Laia, échappés de Blackliff et d’une cité où le peuple érudit se soulève. Dircetion la prison de Kauf : un lieu dont on ne ressort pas lorsque l’on est prisonnier. Une quête qui semble vouée à l’échec, surtout que les obstacles seront nombreux… Et Hélène va devoir se dresser sur leur chemin et choisir : sa famille, son Empire… ou l’amour ?

Mon avis :

J’ai été complètement secouée par ma lecture. Il faut dire aussi que j’y allais avec la peur d’être déçue, la peur de ne pas suivre car ma lecture du premier tome remontait à trop longtemps. Et c’est vrai que j’ai oublié des éléments. Je ne me souvenais pas de tout, des détails, des Epreuves… Mais mine de rien, l’auteure m’a tout de suite réembarquée dans son histoire. J’ai tout de suite aimé retrouver Laia et Elias et je me suis souvenue pourquoi ils m’avaient tant marqués : ils sont géniaux, tout simplement !

Elias est toujours un personnage profondément complexe et intéressant. Il hait la violence, aspire à une vie calme et pourtant il a été formé pour tuer. Il est à la fois doux et dangereux. Je trouve sa dualité passionnante et ses réflexions sont toujours fascinantes. Je pense que si je devais rencontrer un personnage ce serait lui. Il a le sens du devoir, il est loyal… Et il se pose plein de questions intelligentes ! Je l’aime d’amour et il n’est pas loin de rejoindre mon temple des bookboyfriend. En fait, la seule raison pour laquelle il n’y va pas c’est que j’aime sa relation avec Laia… Que voulez-vous, je suis romantique ! ><

Laïa est plus difficile. Elle est de plus en plus impulsive, elle veut croire à une victoire, c’est tout ce qui l’aide à tenir, à vivre. Mais si sa quête était vouée à l’échec ? Si son frère était mort ? Beaucoup de questions nous passent par la tête la concernant tout au long de la lecture. Et puis elle va découvrir des choses sur son passé… Elle gagne en épaisseur au fil des pages et même si je ne suis pas toujours d’accord avec elle, je la trouve vive et très réaliste.

Enfin, je dois finir par Hélène…. HELENE ! Dans le premier tome, j’ai l’impression de l’avoir survolée. Ici elle devient une figure extrêmement importante dans le récit. Et ce qui lui arrive ? Alors que d’autres meurent dans le sang, sont torturés physiquement, elle est détruite, mentalement. Chaque pas la détruit un peu plus pour laisser la place à un personnage dur… Et pourtant on ne cesse jamais de chercher cette petite lueur qui fait d’elle une bonne personne… C’est une évolution absolument dingue qui nous est proposée à travers son personnage et j’ai beaucoup souffert à ses côtés. Je crois qu’il s’agit d’un des très rares « méchants » pour lequel j’ai un véritable attachement. Car j’ai vécu des passages absolument terribles à ses côtés.

Donc, j’ai retrouvé des personnages absolument dingues. MAIS l’auteure ne s’est pas arrêtée là et l’action de ce tome est tout à fait haletante. On ne s’arrête jamais, il se passe mille choses et je me suis prise plus d’une claque au cours de ma lecture. Je n’ai même plus réussi à lâcher ma lecture à partir de la moitié. J’étais complètement prise, envoutée par cet univers extrêmement dur et pourtant passionnant.

J’ai adoré tout ce que j’ai lu et ce bel élan de lecture m’a fait le plus grand bien. Je n’ai plus qu’une envie : découvrir la suite dès que possible !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s