Chroniques, Littéraire

Entre terre et ciel

Un roman prometteur sur fond de musique classique mais dont la romance un peu trop attendue a pris le pas sur tout le reste, dommage.

Résumé :

Mélodylan, c’était leur duo. Mélody et Dylan jouaient de la musique classique, ensemble, ils étaient des étoiles montantes, étincelantes. Mais Dylan était malade et aujourd’hui Mélody se retrouve seule. Sa mère l’emmène à Poitiers pour tout recommencer. Pour tenter de reconstruire sa vie, son avenir.

Mon avis :

Honnêtement, le synopsis de ce roman me promettait beaucoup de belles choses.

Je ne suis pas la plus grande fan de romance qui soit, mais j’étais prête à me laisser charmer, à y croire. Et le début du roman a été plutôt convainquant : Mélody est dépressive sans être dénuée d’humour et de jugement. Elle est curieuse et on sent la vie qui palpite en elle malgré tout. Elle combat ses démons, la noirceur qui l’habite et le tout était très réaliste. 

Et puis il y avait cette maison mystérieuse, qui s’invite un peu dans l’histoire comme un personnage à part entière. Le tout m’intriguait, j’étais curieuse dans savoir plus. 

Lorsqu’elle rencontre celui qui va devenir son meilleur ami, j’étais toujours enthousiaste : leur relation est belle. Une amitié sans ambiguité, une connivence que l’on cherche nous même avec nos amis : j’enviais presque cette très jolie relation qui se tissait sous mes yeux.

Mais, me direz-vous, si tout allait bien… Qu’est-ce qui s’est passé ?

Et bien Dylan c’est pointé… Pas comme un mort-vivant revenant des enfers, non un autre Dylan arrive dans la vie de Mélody. Et celui-là est renfermé, blessé dans son âme et dans son corps…C’était trop. Alors que l’alchimie fonctionnait bien sur moi jusque-là, l’auteure m’a perdue avec cet « amour impossible ». Je n’y ai pas cru une ligne, j’ai levé les yeux au ciel… Bref j’étais déçue. Trop de coïncidence et de non-dits. J’ai trouvé que l’auteure avait, à ce niveau de l’histoire, mis trop de choses d’un coup. Pourtant il y avait d’excellente piste : les différences entre Dylan et Mélody, le fantôme de Dylan qui plane, le voyage à Londres, la musique… Le problème c’est que le tout était trop éparpillé et rien ne ressortait. Tout était survolé, rien n’avait vraiment de profondeur. Du coup, à partir de la moitié environ, j’ai survolé ma lecture qui ne me plaisait plus du tout.

Je pense que bien d’autres apprécieront l’écriture, et même l’intrigue, mais pour moi ça a été trop. Je voulais un peu plus de subtilité, d’originalité et un travail plus approfondi sur certains sujets que je ne traiterai pas ici sous peine de vous spoiler.

Pour résumer, c’est une déception, même si je reste persuadée que ce roman saura trouver son public, ce n’était juste pas pour moi ^^ »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s