Musée

Musée Chagall à Nice

Quelques jours de déconnexion dans le sud de la France m’ont permis de découvrir ce joli musée qui présente l’oeuvre, et l’artiste qu’est Chagall. On fait un petit tour ?

La Côtes d’azur regorge de jolis musées et si on se penche un peu sur la question on ne sait plus lequel choisir ! À l’automne dernier j’ai jeté mon dévolu sur le musée Chagall, à Nice. C’est un artiste que je connais peu en dehors de sa célèbre coupole à l’opéra Garnier. J’ai donc décidé d’en savoir plus et je n’ai pas été déçue !

Marc Chagall est né en Russie en 1887 dans une famille juive et fut naturalisé français en 1937. Enfant, sa mère lui fit étudier la Bible, un sujet que l’on retrouvera dans nombre de ses peintures, tout comme la ville de son enfance : Vitebsk.

Voilà pour la partie un peu historique. Concernant son style, Chagall s’inspire mais suis son propre courant. On reconnait ses peintures ou vitraux sans avoir besoin de se référer à une époque ou un style bien particulier. D’un style plutôt primitif et naïf, il est seul dans sa mouvance, un peu comme le Douanier Rousseau avant lui. La différence ? C’est que Chagall a étudié la peinture et a créé, volontairement et sans aucune naïveté, sa propre symbolique.

Ce que l’on a pu voir en premier dans ce musée, c’est le symbolisme de Chagall appliqué à un récit de l’Antiquité. En tant qu’artiste reconnu, il lui a été demandé d’illustrer de nombreux textes, à sa manière, pour qu’ils soient ensuite édités. Il s’agissait souvent de mythes, un sujet qui semblait passionner l’artiste.

Si je parle d’une fscination pour les mythes et légendes, c’est parce qu’en plus des illustrations de ces récits, Chagall a réalisé plusieurs mosaïques sur des thèmes mythiques :

Le périple d’Ulysse
Ou encore les signes du Zodiaque

Mais dans la suite du musée, on abandonne ces mythe pour l’histoire de la Bible. Chagall a réalisé d’immenses tableaux qui reprennent des passages de la Bible. Il y a intégré une symbolique qui lui est propre et c’est plutôt amusant de tenter de recoller les morceaux en tant que visiteur et spectateur.

Après cela, on admire principalement des crayonnés, des gravures et quelques sculptures. Le musée n’est pas très grand et ne nous donne pas le temps de nous ennuyer.

Un bon point sur le retour vidéo dans l’auditorium : on en apprend un peu plus sur la vie de Chagall : son enfance, ses études, sa vie d’artiste dans un monde artistique dynamique. C’est une bonne manière de terminer la visite !

Si vous avez l’occasion de vous y rendre, c’est une visite que je recommande ! L’oeuvre de Chagall est fascinante, vivante et le visiteur est invité à reconnaître les symboles, les histoires qui se cachent dans ces toiles. Je me suis vraiment sentie impliquée lors de ma visite et j’ai beaucoup aimé ça !

N’hésitez pas à me dire si vous connaissez bien Chagall ou si vous avez visité ce musée, je serai contente d’en papoter en commentaire avec vous 🙂

Le site du musée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s