Chroniques, Littéraire

Chère Fubuki Katana

Un roman qui m’a plongée dans un Japon que je connais moins bien : celui du lycée où la compétition est rude. Retour sur une bonne lecture !

Résumé :

Emi est lycéenne au Japon. L’histoire pourrait s’arrêter là mais comme beaucoup de jeunes, Emi est victime de harcèlement par ses camarades de classe. Cette situation est d’autant plus difficile qu’elle culpabilise de cette situation et ne sait à qui se confier. Jusqu’à une rencontre qui pourrait l’aider à se libérer de cette difficile situation…

Mon avis :

Si vous me connaissez un peu, vous savez mon amour pour le Japon où j’ai passé mon année d’Erasmus. Mais malgré cette adoration que j’ai pour ce pays, j’en connais également les limites et dérives. C’est donc pour ces raisons que j’ai demandé à recevoir ce roman et je remercie encore 1000 fois les éditions Casterman pour cet envoi 🙂

Pour commencer, je me suis très vite replongée au Japon. L’auteure a fait de nombreuses recherches et le tout m’a paru à la fois réaliste et fouillé. J’ai retrouvé l’ambiance studieuse, les bento, les cat cafés mais aussi la solitude qui est le quotidien de très nombreux japonais.

Cette solitude, Emi est engluée dedans : elle est aimée de ces parents qui, en bons japonais, n’interfèrent pas dans sa vie au lycée, tant que ses résultats sont acceptables. Elle ne se sent bien qu’au cat café où elle se rend régulièrement. Sans parler d’attachement, j’ai ressenti de la pitié envers notre héroïne qui ne semble pas poouvoir s’en sortir. En tous les cas pas seule.

Et puis il y a cette rencontre qui va tout changer, qui va lui donner du courage et la force dont elle avait besoin. C’est une amitié étonnante qui débute. J’ai été un peu déconcertée par la rapidité et la simplicité de ce qui se met en place entre Emi et cette nouvelle jeune fille. Mais à la fois, c’était assez touchant pour que j’y crois et assez intriguant pour que mon intérêt soit piqué. Car entre certains chapitres, une certaine Fubuki Katana écrit des mails à son agence. On ne comprend pas le lien qu’il existe avec notre histoire et c’est là que ce situera le retournement final.

L’auteure nous balade tranquillement dans son univers et on ne peut pas vraiment parler de rebondissements renversants. L’histoire avance, c’est tout. Par contre, elle a réussi le tour de force de me prendre totalement au dépourvu avec sa révélation finale et ça : j’apprécie ! Elle a même réussi à m’apprendre de nouvelles choses.

C’est à la fin que le roman prend en profondeur et en sens, et même si j’ai apprécié cette remise en question de l’histoire, j’ai tout de même trouvé la première partie un peu longue.

Ce roman n’en reste pas moins une bonne lecture que je vous recommande 🙂

Sur le site de l’éditeur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s