Chroniques, Littéraire

La Lune est à nous

Hello mes loups ! Il est largement temps de rattraper mon retard et de vous parler de ma Lecture de La lune est à nous, un petit coup de coeur bien mérité pour ce très chouette contemporain, beau et drôle à la fois !

Résumé :

Olivia, alias Curvy Grace est une jeune fille qui a des formes et qui ne correspond pas aux canons de beauté mis en avant de nos jours. Elle en a fait sa force sur instagram où elle prône le respect et l’acceptation de son corps, de ses différences. Max, surnommé Bouboule est catapulté en Belgique suite au divorce de ses parents. Harcelé dans son ancienne école à cause de son surpoids, il est très renfermé et cache son homosexualité à tout le monde. Ces deux-là vont se rencontrer au dépôt et se soutenir envers et contre tous.

Mon avis :

Très vite, je me suis attachée à Olivia. Je ne peux pas dire que je me suis mise à sa place car je n’ai jamais subi de harcèlement et même si je n’ai pas un corps de top modèle, je reste dans une moyenne « acceptable »pour la société. Par contre, j’ai eu un coup de foudre pour sa personnalité, sa persévérance et sa force intérieure. Elle va être victime de harcèlement sur ses différents réseaux sociaux. Elle s’en prend plein la figure et pourtant elle va trouver la force de faire face : en elle mais aussi grâce à son entourage et à Bouboule. C’est un exemple d’héroïne forte comme on en a peu. Elle casse les codes, libère la parole et ça fait du bien !

Venons-en donc à Bouboule. Ce garçon est très introverti et je pense qu’au collège, mon caractère se rapprochait plus du sien. C’est un garçon sensible dans un monde qui veut que les hommes soient forts. Il va à l’encontre de tous les clichés et de toutes les attentes sociales et ça faisait du bien. J’ai trouvé son personnage frai et vrai dans toutes ses actions et réactions.

Globalement ce que j’ai adoré dans ce roman, c’est ces deux personnages. Ils sont humains, ils font des erreurs, ils ont leurs forces et faiblesses. C’était une vraie tranche de vie, presque un témoignage de la réalité que les jeunes peuvent vivre aujourd’hui. On se sent révoltés par les injustices, il n’y a pas de solution miracle mais des petites victoires quotidiennes qui font du bien. Rien n’est facile mais la vie est ainsi. Je ne peux que vous recommander cette lecture pour son côté bonbon acidulé : il pique mais fait du bien aussi 😉

Sur le site de l’éditeur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s