Chroniques, Littéraire

La loi du plus fort

l est vraiment temps pour moi de vous parler de ce roman qui s’est révélé être une excellente surprise alors même que je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. Je vous explique tout ça 😉

Résumé :

Léna est en vacances, chez ses parents. Martin, son frère, l’adoré de tous, celui qui a réussi, revient soudainement à la maison : il a perdu son travail mais refuse d’expliquer pourquoi. Et puis il y a Zoé, sortie de nulle part. Martin et Léna vont la suivre dans un chalet perdu dans la montagne, pour passer quelques jours, lui tenir compagnie. Mais ils n’ont aucune idée de ce qui les attend.

Mon avis :

 Le premier effet que m’a fait ce livre était loin d’être positif, il faut bien l’avouer. L’héroïne de notre histoire me tapait sérieusement sur les nerfs : ses états d’âmes beaucoup trop dramatiques à mon goût ne me plaisaient pas. Les autres personnages qui gravitaient autour d’elle me laissaient indifférente : ils ne me faisaient ni chaud, ni froid. Enfin, j’avais beaucoup de mal avec l’écriture de l’auteur. Je la trouvais lourde et parfois, presque brouillonne.

Mais au fond, il y avait cette tension. Qui grandit sans qu’on s’en rende compte et qui nous prend à la gorge au moment où on s’y attendait le moins. C’est cette tension qui m’a fait tenir et qui a renversé complètement mes certitudes et avis à la moitié de ma lecture. Car la chose qui se trame se met en place doucement, presque tranquillement. Jusqu’au moment où tout bascule. On n’a pas vraiment compris comment ni pourquoi d’ailleurs. C’était violent, intelligent et très bien amené. À aucun moment je ne me suis attendue à un tel retournement de situation. Toute cette inaction dans la première partie se transforme en une explosion de faits, de paroles et d’actes.

Malheureusement je ne peux pas vraiment vous en dire plus sans vous spoiler (tout ça se déroule après la première partie du bouquin) mais sachez que le roman aborde des thèmes très actuels. Des faits de société que l’on connait tous mais que l’on espère éviter au cours de notre vie. C’était percutant et tellement inattendu que j’ai tout reçu en pleine figure. Et c’est ce qui fait que je n’ai pas pu lâcher ce livre dans les dernières pages. Quelque chose avait été lancé, à pleine vitesse. J’ai été secouée, je me suis remise en question dans ce flot de sentiments. J’ai été franchement surprise par cette fin qui fait réfléchir et qui ébranle. 

Si vous aimez la tension, que vous n’êtes pas trop sensible à la violence, je vous recommande vivement ce roman mais attention : il faut tout de même s’accrocher sur la première partie de ce roman qui a été une lecture en demi-teinte pour ma part 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s