Chroniques, Littéraire

Long Way Down

Un roman court, intense, percurtant qui ne laisse pas indifférent. C’est écrit en vers, c’est un huis-clos de quelques minutes : il ne m’en fallait pas plus pour foncer tête baissée dans cet OVNI littéraire !

Résumé :

Shawn est mort. On l’a tué d’une balle. Dans ce cas de figure, il y a trois règles à respecter :

1. ne pas pleurer,

2. ne pas balancer,

3. se venger.

Mon avis :

 J’ai l’impression que je ne pourrais jamais vous expliquer clairement mon avis sur ce très court roman mais je vais quand même tenter de le faire.

Et pour commencer, je vous préviens : vous n’avez jamais rien lu de pareil. C’est un roman qui parle de violence, de pauvreté, d’amour, de famille et de meurtre dans une ambiance glauque au possible (personnellement, cet ascenseur qui descend inexorablement vers le niveau 0 m’a fait froid dans le dos). Et cette ambiance glauque est en quelque sorte sublimée par l’écriture, par les vers et la mise en page. Il suffit de peu de mots, bien choisis, ciselés, pour faire passer un message fort, sans équivoque. 

J’ai trouvé que c’était la plume qui guidait le mieux le lecteur. Dans cet univers sombre où le meurtre est une banalité, elle pose des questions, donne des coups mais aussi de l’espoir. Certaines phrases m’ont littéralement fait grincer des dents, d’autres m’ont amené les larmes aux yeux ou pétrifié d’horreur. Comment rester insensible à cette plume ?

C’était presque une chanson, dure, rappée, mais une musique tout de même.

Je ne suis pas sûre que ce roman plaira à tous mais je suis ravie qu’il ait été publié en français et si bien traduit (je salue d’ailleurs le travail qui n’a pas du être facile !). Mais ce dont je suis sûre, c’est que tout lecteur se souviendra de ce titre qui est une pépite, un OVNI inclassable dans le paysage littéraire, adulte comme YA.

Je finirai en disant que la fin était parfaite. Certes elle est ouverte mais avec un scénario pareil, une telle plume, cette force, il fallait que ça se termine ainsi, comme si c’était écrit.

C’est un roman qui se dévore et vaut vraiment le détour, je vous recommande mille fois de découvrir, le temps d’1h ou 2, le destin de Will. Aurez-vous le courage de descendre jusqu’au niveau 0 et de le suivre ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s