Chroniques, Littéraire

Les loyautés

Un roman très court, un grand nom de la littérature française qui s’affirme encore une fois. C’est coup de poing, et ça se dévore, je vous parle de ma nouvelle lecture d’un roman de Delphine de Vigan !

Résumé :

Les loyautés est un roman chorale qui regroupe plusieurs personnages et comme j’aurai vraiment du mal à vous résumer cette histoire. Je vous mets donc ici la 4ème de couverture qui intrigue mais ne dévoile pas trop cette histoire qu’il faut découvrir :

«Chacun de nous abrite-t-il quelque chose d’innommable susceptible de se révéler un jour, comme une encre sale, antipathique, se révélerait sous la chaleur de la flamme ? Chacun de nous dissimule-t-il en lui-même ce démon silencieux capable de mener, pendant des années, une existence de dupe ?»

Mon avis :

Je préfère vous prévenir, « Les loyautés » n’est pas un petit roman léger qui passe le temps. C’est une lecture qui coupe le souffle, qui laisse le lecteur sonné par tant denoirceur humaine. C’est une lecture difficile mais réaliste. Alors si vous n’êtes pas prêt, je préfère vous prévenir : on y parle de malheur, de violence, d’alcoolisme. Des thèmes que tout le monde ne supporte pas. Maintenant vous êtes prévenus 🙂

Ce roman est très court et une fois de plus, c’est la superbe et particulière écriture de Delphine de Vigan qui m’a tout de suite séduite. Elle fait une économie de mots inutiles qui me fascine. Chaque mot, chaque phrase est comme pesé, sonne de manière tout à fait juste et presque poétique. Je reconnait volontiers le talent d’écriture de cette femme.

Mais s’il n’y avait que ça, cela suffirait-il ? Je ne pense pas, mais l’auteure ne s’arrête pas à l’écriture et les belles phrases. Elle raconte une vie dure, dépeint une situation terrible que je n’ai pas envie de vous expliquer. Mais sachez qu’en très peu de pages, on est très vite plongé dans l’histoire et le dénouement nous fascine autant qu’il nous angoisse. On sait que tout peut arriver et on dévore les pages, les mots. Tout ça pour atteindre un final qui nous explose en pleine figure.

J’ai refermé ce roman avec un « wouuuuuf » à la fois impressionnée et terriblement ébranlée dans mes convictions. C’est dur mais peut-être indispensable pour mieux comprendre le monde qui nous entoure.

C’est une lecture très rapide qui percute le lecteur, je ne peux que vous le recommander, malgré sa dureté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s