Chroniques, Littéraire

La vraie vie

Un roman coup de poing qui donne plus d’une claque au lecteur. Un roman d’une grande qualité littéraire. Un roman qui parle de la vie, dans tout ce qu’elle a de dur, de vrai.

Résumé :

Une famille pas tout à fait normale. Un père chasseur et violent avec sa femme. Une mère amorphe, sorte d’amibe sans grande réaction et sans ambition aucune. Une grande soeur et un petit frère qui sont tout l’un pour l’autre. Et puis l’accident. L’accident qui transforme le petit Gilles, le traumatise au point qu’il devient un autre, qu’il dérive dans une vie qui ne devrait pas être la sienne. Sa soeur va tout faire pour le ramener, jusqu’à tenter de construire une machine pour remonter le temps…

Mon avis :

Gros coup de coeur pour ce roman difficile et pourtant si réaliste !

 J’ai été profondément touchée, chamboulée par les personnages. Ce petit frère qui devient un autre, se transforme et prend « le mauvais chemin » m’a complètement retournée. Je me suis mise à la place de sa soeur. Elle perd alors une moitié d’elle-même, son compagnon de jeu. Alors qu’ils faisaient blocus face à leur père, elle se retrouve seule, et très vite se transforme en une potentielle victime de la rage paternelle. 

Mais le père n’est pas non plus dénué d’humanité. Je pense d’ailleurs qu’il s’agit du personnage le plus complexe de ce roman. Il a au fond de lui un petit garçon, qui a sans doute vu ses rêves brisés et qui a laissé la place à un homme enragé qui a besoin de violence, de sang…

Enfin la mère, si elle est inactive la plupart du temps s’est tout de même construit une échappatoire. Elle a ses chèvres. Elle représente une vie bancale qui fonctionne tout de même.

Et puis la galerie ne s’arrête pas là, notre jeune héroïne rencontre d’autres adultes, chacun ayant son petit surnom (Le champion, La plume…).

Toutes ces personnalités se mélangent et l’auteure nous frappe par sa plume d’un réalisme fou. Tout ce qu’elle dépeint à travers les yeux d’une jeune enfant surdouée est vibrant de vérité. C’est photographique, j’ai visualisé chaque scène : même les pires !

Elle aborde la violence conjugale, les rêves d’enfants se brisant et tellement d’autres thèmes très importants. Elle va de l’un à l’autre avec facilité et le lecteur a de plus en plus peur.

Car dans tout le roman, une tension difficilement soutenable est présente. La rage du père est tangente à chaque action de sa fille, le petit Gilles devient de plus en plus étrange… On sait que cette histoire ne va pas « bien » se terminer : mais comment ?

C’est un roman grandiose, l’auteure fait preuve d’une incroyable maitrise de ses sujets et de la tension. C’est un roman qui ne laisse pas indifférent, qui choque et qui secoue !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s