Chroniques, Littéraire

Les seigneurs de Bohen

Une nouvelle lecture du PLIB 2018 mais le premier roman de ce prix qui n’est pas un coup de coeur pour moi. Je vous explique ma lecture un peu mitigée mais loin d’être tout à fait négative.

 Les seigneurs de Bohen d’Estelle Faye publié aux Editions Critics

Résumé :

L’Empire de Bohen s’apprête à vivre des évènements qui vont le bouleverser profondément. Les acteurs de ces changements ? Des personnes du peuples, des chiens de guerre, des sorcières… C’est un changement par le peuple qui laissera de profondes traces dans le coeur des gens et dans le paysage de Bohen.

Mon avis :

Alors c’est vrai, j’ai démarré ma lecture de ce roman un peu à reculons. Cet épais roman de fantasy me faisait un peu peur à vrai dire et je n’avais pas fondamentalement envie de fantasy à ce moment là, mais la fin du PLIB approche, je n’avais pas trop le choix… Mais au bout de quelques pages, j’ai été surprise ! Le rythme était bon, les personnages divers et très intéressants. Je tournais les pages avec une ardeur inattendue, j’en étais la première surprise. Il est toujours difficile d’expliquer pourquoi un roman nous plait, nous emporte. Estelle Faye avait réussi à m’accrocher, à m’embarquer dans son roman. Et ce, plus ou moins contre ma volonté première.

J’ai trouvé les partis pris de l’auteure en terme de diversité des personnages (féminins et masculins, hétérosexuels ou homosexuels, venant de toutes les régions de son monde…) très bons. Cela fait du bien de voir que tous les héros n’ont pas forcément le même profil typique.

Le sort de Bohen m’importait, je voulais savoir où nous allions. De plus, les descriptions des villes et différents paysages traversés étaient saisissantes. Il y a une forêt notamment que j’arrivais à visualiser parfaitement, un très bon point !

Mais, vous sentez venir le mais… Je voulais de la fantasy, des guerres, de l’héroïsme et quelque chose de grandiose réalisé par des personnalités qui auraient pu se fondre dans la masse. Je l’ai eu, en partie. Mais j’ai aussi eu trop de romance à mon goût. Maëve était mon personnage favori, mais que toutes les femmes qu’elle croise tombent amoureuse d’elle ? C’est purement subjectif de ma part, mais j’ai vraiment trouvé qu’il y avait trop de romance dans ce roman, l’amour devenait le thème principal d’un roman de fantasy qui avait une trame politique tellement plus approfondie et intelligente ! Dans ces moments-là, je trouvais qu’on perdait en profondeur, car ces moments étaient trop nombreux à mon goût, en milieu d’ouvrage. L’intrigue était tellement ralentie que j’ai du faire un pause pour mieux reprendre ma lecture.

Ce fut vraiment le point noir de ce roman pour moi qui entache un peu mon appréciation et qui fait que ce roman est ma première déception de ce PLIB2018. J’ai apprécié ma lecture mais ce ne fut pas un coup de coeur malheureusement. Par contre, je vous le recommande tout de même, c’est une histoire intéressante qui vaut la peine d’être lue, vraiment !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s