Chroniques, Littéraire

Le clan suspendu

Un roman qui trainait depuis bien trop longtemps dans ma PAL et qui devait en sortir. Un récit original, dérangeant mais aussi un peu décevant.


Le Clan suspendu d’Etienne Guéreau publié aux éditions Denoël

Résumé :


Le clan suspendu est une communauté dans laquelle adultes et enfants vivent dans les branches, cachés aux yeux du monde d’en bas. Car en bas veille Anne, une ogresse monstrueuse qui pourchasse et tue quiconque vient la déranger sur son territoire. Mais alors que les enfants grandissent, l’ordre établit est remis en question et le fragile équilibre de ce clan perdu en haut des arbres semble sur le point de rompre…

Mon avis :

Il faut bien l’avouer, j’ai ouvert ce livre sans rien savoir de l’histoire. J’avais lu la quatrième il y a bien trop longtemps dans une brocante, et je m’étais laissée tenter. Après l’avoir lu, je suis heureuse de ne pas l’avoir découvert plus jeune car ce roman est destiné à un public adulte averti, malgré une jeune héroïne de 13 ans. On découvre un monde et des tourments de l’âme humaine qui ne sont pas faits pour des enfants et qui pourraient même en effrayer certains. Mais revenons à nos moutons, je suis donc partie sans aucun a priori dans ma lecture et si certaines choses m’ont plu, d’autres manquait, je trouve, d’approfondissement.

Pour commencer, je dois bien avouer que le principe de présenter un groupe vivant en autarcie, coupé de tout autre contact humain que celui au sein du groupe m’a beaucoup plu. Finalement, la forêt devient le cadre d’un huis clos glaçant dans lequel on se demande sans cesse ce qu’il va bien pouvoir advenir des différents protagonistes. Dans ce cadre, l’auteur pose de nombreuses réflexions sur la vie en communauté, les pulsions humaines, la quête du pouvoir. Bref, c’est un roman qui fait réfléchir, et ça c’est un bon point !

Mais malheureusement, pour moi, j’ai trouvé que le reste n’avait pas suivi. Les personnages m’ont tous été antipathiques ou m’ont paru bien insipides…J’étais beaucoup trop en colère contre les plus méchants et beaucoup trop impassible vis-à-vis des héros pour vraiment accrocher et rentrer dans cette histoire. De plus, j’ai trouvé que le récit manquait de rebondissements vraiment étonnants, et là c’est en particulier la fin qui m’a déçue : pour moi, le tout est retombé comme un soufflé. J’ai vraiment trouvé la scène finale décevante, attendue et trop rapide pour tout le développement qui précédait.

C’était donc une bonne lecture pour les réflexions qu’elle apporte mais je n’ai jamais vraiment été dedans, dommage :/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s