Chroniques, Littéraire

De Terre et de Mer

Un roman particulier aux paysages impressionnistes mais une histoire sans trop de relief. C’est une lecture en demi-teinte que je vous présente dans cette chronique.

De Terre et de mer de Sophie Van der Linden publié chez Buchet-Chastel 

Résumé :

Henri (je crois qu’il s’appelle bien Henri ><« ) débarque sur une île. Il est à la recherche de Youna qui a cessé de lui écrire des lettres alors qu’il était parti pour son service militaire qui a duré 3 ans. Il est à la recherche de la vérité, et peut-être aussi d’un chemin pour tracer son futur, se retrouver et se comprendre.

Mon avis :

Alors je suis partie avec des peintures impressionnistes plein la tête et je crois que je me suis laissée aller à imaginer quelque chose de complètement différent : un jeune artiste impressionniste cherchant l’inspiration… Et bien je n’y était pas tout à fait, alors forcément il y a une première frustration de ne pas avoir ce que l’on attend. Mais je tiens à préciser que cette déception est entièrement ma faute puisque je me suis imaginée quelque chose de trop différent. En réalité, il faut lire se roman sans trop en attendre, simplement pour voyager sur une île aux paysages résolument impressionnistes. Car si j’ai été déçue par l’histoire, je ne peux absolument rien retirer à la plume descriptive de l’auteure. Elle peint des tableaux avec ses mots et voici à peu près ce que j’avais en tête lors de ma lecture :

Après, une fois de plus je suis obligée de revenir sur un point négatif de ma lecture : je ne m’attendais pas à cela et l’histoire reste somme toute très plate. Henri, le héros, se pose de nombreuses questions mais je n’ai jamais réussi à m’y attacher, ne serait-ce qu’un peu… Je n’avais pas grand intérêt à suivre l’histoire et le fil de ce roman qui a tout de même le mérite de se lire très vite ! 

Cependant, je dois bien avouer que la chute finale m’a bien plu et c’est le seul et unique point qui a réussi à me surprendre ! De plus, le personnage féminin est intéressant et propose une vision de sa condition, une aspiration à la liberté qui m’a bien plu. Mais on ne la voit pas assez, elle ne fait que passer dans ce court récit pour vraiment proposer une vision solide et pérène dans la lecture. 

Finalement, c’est une lecture très poétique mais qui ne m’a absolument pas marquée…

C’est donc une lecture mitigée, mais je pense que ce roman peut plaire à d’autres, notamment si vous souhaitez un ouvrage contemplatif et simple de lecture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s