Chroniques, Littéraire

La Chute

Albert Camus m’a beaucoup marquée lorsque j’étais au lycée. C’est donc avec plaisir un un brin de nostalgie que je me suis plongée dans la lecture de ce très court et très philosophique roman.

 Résumé :

Le narrateur rencontre un homme dans un bar à Amsterdam. Il engage la conversation et lui raconte sa vie, pour arriver à l’explication de son rôle dans la société. Un roman philosophique dont je ne pourrais vous en dire plus 😉

Mon avis :

Bien sûr j’ai aimé ma lecture, ce n’est même pas une question !

     Tout d’abord, j’ai adoré retrouver l’écriture et l’originalité des écrits d’Albert Camus. Ici, la narration est particulière : il s’agit d’un dialogue qui nous semble continue mais dont on a seulement la retranscription d’un personnage. C’est uniquement le narrateur que l’on entend parler. Il réagit parfois à ce que dit son interlocuteur mais ce sont les seuls indices de la présence d’un second personnage que l’on trouve tout au long du récit. Cette narration, bien qu’étrange, m’a beaucoup plu et je me suis sentie embarquée, comme hypnotisée par ce récit singulier. Cette originalité nous permet de nous mettre aisément dans la peau du second personnage. Le lecteur devient l’interlocuteur de notre étrange narrateur, j’étais tout simplement fascinée par ce qu’il pouvait bien me raconter. 

     Et surtout, j’étais intriguée, curieuse de savoir où l’on allait, où le narrateur voulait en venir. Car oui, même s’il paraît digresser sans cesse, contourner le fond du problème, le narrateur (et peut-être l’auteur ?) a un but que l’on voit se dessiner à quelques pages seulement de la fin. Camus est définitivement un maitre des mots, on sent sa maîtrise des mots, du rythme mais aussi des sujets abordés. Rien n’est laissé au hasard et si le narrateur semble aborder des sujets par pur hasard, on sent qu’ils ont tous leur place, qu’ils sont tous des pièces pour aboutir à une plus grande théorie. 

     Du coup, il m’a manqué cette analyse que je pouvais faire au lycée, que ce soit d’un point de vue littéraire ou philosophique, je suis persuadée que ce texte a bien des choses à dire et j’ai l’impression d’être passée à côté de trop de choses. Je pense donc faire des petites recherches et en appelle à vous : si vous connaissez certaines analyses, si vous l’avez étudié en cours, n’hésitez pas à me donner quelques pistes de réflexion, ça m’intéresserait vraiment beaucoup !

Et vous, quelle était votre dernière lecture classique ? Dites-moi tout 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s