Chroniques, Littéraire

The Curse T.1

Un univers unique et en pleine guerre pour qu’un unique Empire puisse conquérir le monde, c’est le fabuleux cadre que vous propose Marie Rutkoski pour ce premier tome d’une trilogie dont tous les tomes sont maintenant sortis en français.

 The Curse, tome 1 de Marie Rotkoski publié chez Lumen

Résumé :

Kestrel est la fille unique du général qui a soumis le pays de Herran. Depuis lors, les Herranis sont utilisés comme esclaves et travailleurs au service de l’Empire valorien. Alors que la jeune fille est pressée par son père qui veut la voir intégrer l’armée, elle décide d’acquérir un esclave (alors qu’elle a cela en horreur). Arin rejoint alors sa maison. Il est mystérieux et semble bien sûr de lui. Kestrel la stratège et Arin le mystérieux vont très vite s’appréhender et tenter de se comprendre alors que des enjeux encore plus grands se dessinent autour d’eux.

Mon avis :

Tout d’abord, voici bien un an que j’avais craqué pour ce livre, autant pour les avis élogieux que pour cette sublime couverture, et oui, j’ai tout de même un petit côté superficiel, je l’avoue ^^

 Bon, ensuite il faut avouer que le côté stratège de Kestrel m’a beaucoup intriguée. C’est une jeune femme intelligente qui bernent les autres plus souvent qu’elle ne se laisser berner. Alors oui, il s’agit peut-être un peu d’un cliché de l’héroïne badass mais franchement, j’ai aimé ça. Il nous faut des héroïnes comme elle pour se confronter à des hommes comme Arin.

Pour moi, c’est là que le cliché m’a un peu dérangé : la romance était trop évidente et tellement attendue qu’elle en perdait tout intérêt. L’auteure et les personnages nous font languir alors que l’on SAIT depuis les premières pages ce qu’il va pouvoir se passer entre eux. On a tellement envie de leur hurler que c’est bon, on a compris que ça casse un peu le rythme de la guerre, du complot et des orages qui agitent l’esprit de Kestrel. Je ne suis pas contre la romance, loin de là mais il faut bien avouer qu’ici elle était un peu en carton pâte.

Alors qu’est-ce qui m’a fait apprécier ce premier tome ? Qu’est-ce qui me donne envie de lire la suite ? 

Et bien ici pour tout vous dire, c’est l’univers de l’auteure qui m’a bluffé. Une guerre pour conquérir le plus de terres possibles, les bruits de courts, les multiples stratégies des différents personnages, Marie Rutkoski a construit une sorte d’immense toile d’araignée dans laquelle on se perd avec bonheur. Kestrel semble se perdre, puis gagner des points mais l’on n’est jamais sûr de rien. L’écriture est fluide et très imagée, ce qui a bien entendu fortement influencé mon immersion dans cette histoire.

Pour résumé, on a une héroïne badass comme il en faut parfois, une romance un peu évidente et un univers dingue ! Alors non, ce n’est pas un coup de coeur mais c’est un avant-goût qui donne très envie de découvrir la suite 😀 Alors n’hésitez plus et sortez moi cette trilogie de votre PAL 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s