Chroniques, Littéraire

Outlander T.1 Le Chardon et le Tartan

Salut les loups ! C’est une lecture qui m’a déchirée, m’a fait soupirer, pleurer et j’en suis ressortie un peu traumatisée mais je vous explique pourquoi 😉

Résumé :

Claire est en voyage avec son mari, Franck. Ils sortent à peine de la guerre et parte pour les Highlands d’Ecosse afin de mieux se retrouver. Un jour qu’elle visite un cromlech’, elle traverse le temps et se retrouve au 18ème siècle, dans une Ecosse barbare et en guerre avec les anglais.

Elle y rencontre Jamie, un mystérieux écossais recherché et sans le sou.

Mon avis :

C’est très dur de vous donner un avis construit sur ce roman car la fin m’a beaucoup chamboulée. Alors déjà, sachez que si vous êtes quelqu’un de sensible, évitez de lire ce roman qui est très dur et violent dans les dernières pages.

Cette fin terrible mise à part, j’ai lu ce livre très vite. Plus de 800 pages ont tendance à refroidir un lecteur qui aura peur de mettre des semaines à lire. Mais ce n’est pas le cas ! Le rythme du récit est très bon et les pages se tournent toutes seules, sans qu’on s’en rende vraiment compte. De nombreux dialogues et des scènes d’action rythmées apportent cette facilité dans la lecture.

Du point de vue des personnages, Claire ne m’a pas déplue, malgré sa tendance à faire des conneries et de s’en détacher. Je trouve que ce côté détaché qu’elle a est normal étant donnée sa situation. Elle est projetée dans un siècle qu’elle ne connaît pas sans savoir par quel miracle, il est donc normal qu’elle ne vive pas à fond ses aventures. Après le côté femme en détresse est un peu redondant tout le long du récit, sauf à la fin ou l’auteure finit enfin par nous surprendre un peu !

Pour Jamie, oui forcément il est attachant, mignon comme tout et m’a beaucoup plu. Il est pétri des traditions de son pays ce qui explique parfois des réactions difficilement compréhensibles. Je l’ai trouvé très tendre et touchant tout le long du roman et l’histoire d’amour qu’il développe avec claire est vraiment très jolie. C’est peut-être en raison de cet attachement que j’ai si mal vécu la fin du livre. Les autres personnages sont intéressants également bien que moins développés. Le très très méchant Randall m’a fait froid dans le dos…

Enfin, on voit très bien que l’auteure s’est largement renseignée sur les traditions, la géographie et l’histoire de l’époque : on s’y croirait vraiment est c’est fascinant ! Après une telle lecture, on a vraiment envie de se rendre en Ecosse pour découvrir ces lieux pleins d’histoire 🙂

En résumé, ce fut une bonne lecture dans l’ensemble mais la violence n’est pas à négliger et pourra en chambouler plus d’un, comme moi.

Si vous l’avez lu, n’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire, notamment pour me motiver à continuer la saga !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s