Chroniques, Littéraire

L’autre T.3 La huitième porte

Mes loups, une minute de silence : je viens de terminer la dernière trilogie autour du monde d’Ewilan de Pierre Bottero… Je peux maintenant sentir tout le manque de connaitre les liens qui auraient du relier les différentes trilogie formant une plus grande histoire. Ce dernier tome était spécial pour moi. Je vous dis tout sur cette lecture un peu spéciale.

Résumé : 

Natan et Shaé ont combattu les 2 premières partie de l’Autre : la Force et le Coeur il y a des années maintenant. Mais face à l’âme, ils ne sont pas de taille. Retirés en compagnie de Rafi et leur fils au Maroc, leur petit paradis est soudainement attaqué alors que le petit Élio n’a que 9 ans. Pourtant, c’est sur ses frêles épaules que tout va reposer. A lui de découvrir comment repousser l’âme de l’Autre qui a fait des hommes de véritables marionnettes.

Mon avis :

J’avais à la fois hâte et peur de terminer cette trilogie car cela marquait la fin des cycles publiés par Pierre Bottero pour moi. Son écriture me plait tant ! Il arrive à allier magie, émotions, humour et drame tel le maître des mots qu’il est.

Dans ce tome, il fait d‘Élio un personnage central particulier et très très attachant. C’est un petit garçon qui renferme une connaissance et des pouvoirs immenses mais qui croit encore aux fées. Il est très complexe et a deux caractères bien distincts : tantôt enfant, il parle comme un adulte responsable à d’autres moments. C’est vraiment un héros intéressant à suivre et à écouter. On a peur pour lui, on a envie de l’encourager, le consoler. Les sentiments qu’il suscite sont nombreux.

Un deuxième point important dans cette histoire : les paysages ! Grâce aux portes de la maison dans l’Ailleurs, Élio voyage énormément dans ce tome : du Maroc à l’Amazonie en passant par Marseille et le Cameroun pour terminer à Paris. C’est vraiment un voyage initiatique réalisé par le héros et son Guide, Gino.

Parlons-en de ces guides ! Ils sont nombreux et sont tous de nature différente : guide spirituels, touristiques, bons ou mauvais… L’auteur nous montre ici que parmi les hommes il en est toujours qui guideront les autres selon leurs capacités et leurs ambitions. J’ai trouvé cette thématique très intéressante, et j’aurai aimé qu’il la développe un peu plus.

Et puis surtout, dans ce tome, Pierre Bottero nous place dans une dystopie absolument visionnaire ! Il parle d’hommes de pouvoir qui parlent aux doutes, à l’égoïsme de l’humanité. N’est-ce pas l’un des maux de notre siècle ? J’ai trouvé la réflexion dans ce tome très bien amenée. On se pose bien des questions sur notre propre existence. Ce n’est pas simplement une aventure qui nous emporte entre ses pages. Elle nous retourne vers nous, nous fait nous questionner sur notre vie, sur l’humanité d’aujourd’hui. Je pense que cette trilogie devrait être relue par beaucoup car elle est terriblement d’actualité sur la condition humaine de notre temps.

Ainsi se termine ma lecture des mondes de Bottero. Chaque trilogie apportait quelque chose à l’autre et à ma propre réflexion sur le monde. C’était un auteur visionnaire qui avait beaucoup à apporter à chacun. Alors si vous ne l’avez pas encore lu, lisez-le, vraiment !

Sur le site de l’éditeur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s