Chroniques, Littéraire

L’aube sera grandiose

Un coup de coeur superbe, un roman d’une belle justesse et d’une grande beauté, c’est un petit bijou de la littérature jeunesse que je vous propose de découvrir ici 🙂

Résumé :

Nine est hors d’elle. Sa mère est venue la chercher à la sortie du lycée et l’emmène dans une vieille cabane, au milieu de rien pour lui raconter son histoire. 1, elle lui a menti et 2 elle se permet de la kidnapper ! Il est temps pour Titannia de raconter la vérité à sa fille, elle a toute la nuit pour cela…

Mon avis :

Vous l’avez compris en introduction, j’ai adoré ma lecture qui m’a mis du baume au coeur après avoir été chamboulée par Outlander. 

C’est difficile de mettre des mots sur ce qui fait la beauté de ce livre, mais je vais essayer, rien que pour pouvoir vous convaincre de lire ce roman 🙂

Tout d’abord, Nine et Titannia, nos deux héroïnes principales, sont très attachantes. Elles ont cet accent de vérité qui nous rapproche de l’histoire. Je me suis sentie comme un troisième personnage tout au long de ma lecture. J’étais là, présente. Anne-Laure Bondoux a su trouver les mots pour que je me sente happée par le récit fascinant de Titannia, j’avais envie de rester éveillée toute la nuit, comme la mère et la fille dans cette cabane perdue près d’un lac. Rose-Aimée, Orion et Octo n’ont rien a envier en termes de personnalités. Titannia savait les faire vivre tout au long de son récit nocturne. J’étais tout autant plongée dans cette cabane perdue que dans ce récit loufoque et étonnant des années 80.

Titannia raconte à sa fille sa vie, sa mère et ses deux frères jumeaux. Cette histoire m’a beaucoup touchée car elle avait tous les attraits de la réalité, à quelques petits détails près. C’est l’histoire d’une vie, d’une famille et c’est superbe. L’amour de cette famille est palpable de bout en bout, même dans les moments de doutes, de disputes… Je suis très impressionnée par ce que l’auteure a réussi à faire passer comme sentiments. J’ai tout ressenti : peur, joie, rire, tristesse, doute, désespoir, amour et tendresse. Pour moi, ce fut un feu d’artifice d’émotions dont l’amour ressort, plus fort que tout. Cela peut paraître niais mais c’est un beau message. C’est une famille soudée, malgré les cicatrices et choses bancales qui apparaissent tout au long de notre lecture.

Le rythme est également parfait : ni trop rapide ni trop lent, juste bien dosé. Et le rythme des phrases claque carrément ! Lors du lancement, l’auteure elle-même disait qu’elle avait fait attention à certaines sonorités, et on retrouve du rythme dans les mots qu’elle a employée : j’étais fascinée !

Finalement l’aube sera grandiose et le dénouement de cette histoire nous fait chaud au coeur, j’ai envie de câliner chaque membre de ma famille, je me sens réchauffée de l’intérieur par l’amour, la vie, le bonheur.

C’est un roman qui fait du bien, un vrai roman doudou pour tous les amoureux des livres et des histoires ❤

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s