Chroniques, Littéraire

Gardiens des cités perdues T.2 L’Exil

Salut mes petits loups ! Aujourd’hui je vous parle de ma lecture du tome 2 de la série Gardiens des cités perdues, une lecture mitigée pour ma part mais qui m’a finalement beaucoup plue !

Résumé :

Sophie a échappé de peu à la mort et est à présent très surveillée et chouchoutée par ses proches. Cependant, ses recherches sur le Cygne Noir la mèneront à nouveau à se confronter à ses peurs.

Mon avis :

Ce tome-ci, fort heureusement j’ai trouvé, se déroule très peu à l’école de Foxfire. Nouveau tome, nouveau cadre et c’est tant mieux, je ne voulais vraiment pas voir Sophie à nouveau dans un cadre scolaire après ce qu’elle a vécu à la fin du tome 1. On la retrouve donc peu de temps après les derniers évènements et on va la suivre dans de nouvelles aventures.

Dans cette aventure, Sophie va découvrir une alicorne (pégase et licorne) et va devoir s’en occuper. Par ailleurs, elle va tenter d’en apprendre toujours plus sur le Cygne noir et enfin, elle va mieux comprendre dans quel monde elle vit désormais : les choix du Conseil, Exil, le rapport à la mort qu’ont les elfes. C’est un tome très intéressant car il développe plusieurs petites histoires dans ce qui semble être la grande histoire, la trame de fond de la série. 

Encore une fois, ces 500 pages se lisent avec une facilité assez déconcertante. Les pages se tournent presque toutes seules ! On est pris dans le rythme des aventures de la jeune elfe et on veut connaitre le dénouement à tout pris, tantôt la gorge serrée, tantôt des étoiles plein les yeux.

Un point qui m’a dérangé cependant, c’est que Sophie est vraiment maternée ici. Non seulement elle se retrouve avec un gobelin pour garde du corps, mais surtout, TOUT LE MONDE passe son temps à lui demander si ça va. Avec ce qui lui est arrivé et ses migraines, cette réaction est tout à fait normale. Cependant c’est un peu trop et cela rend parfois le récit un peu lourd. Il y a clairement des passages où il ne se passe pas grand chose. J’ai trouvé que du coup, le récit perdait de son rythme. 

Mais rien de grave car l’aventure revient au galop et on est à nouveau entraîné par l’histoire ! Entre émotions et, il faut l’avouer, un peu de kitsch (une alicorne qui fait des crottins à paillettes, voilà quoi :P)

Pour résumé c’était donc un second tome à la lecture facile malgré quelques longueurs. J’aime beaucoup le personnage de Sophie, qui du haut de ses 13 ans est déjà bien complexe. Je lirai la suite avec plaisir 😀

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s