Chroniques, Littéraire

Gardiens des cités perdues T.1

Salut les loups ! Ma chronique du jour sur Gardiens des cités perdues, je vous donne tout de suite la couleur, c’est une chouette surprise pour moi ! 🙂

Résumé :

Sophie, 12 ans, est surdouée et déjà en terminale. De ce fait, elle a peu d’amis. Mais le plus important, c’est qu’elle entend les pensées des gens qui l’entourent, ce qui provoque de terribles migraines. Un jour, Fitz va la « trouver » et lui annoncer qu’elle n’est pas humaine mais une jeune elfe pourvue d’un certain don pour la télépathie. Mais qui est-elle ? Pourquoi possède-t-elle un tel pouvoir ? Saura-t-elle rester à la prestigieuse école pour elfes de Foxfire ? Autant de questions et donc d’aventures auxquelles elle devra faire face dans ce premier tome !

Mon avis :

Avant de commencer ma lecture, j’avais quelques préjugés. En effet, on m’avait parlé d’une série très proche de l’univers d’Harry Potter, pour moi indétrônable, de magie et d’une héroïne de 12 ans… C’était pas gagné. Mais je l’ai trouvé à la médiathèque et ma curiosité était piquée… Et finalement, je ne regrette absolument pas mon choix ! 🙂

Ce livre est bourré de rebondissements plus ou moins importants et les pages se tournent vraiment rapidement, sans qu’on les voit passer. Sophie vit des aventures chez les humains, à l’école mais aussi chez ses tuteurs. L’histoire de sa vie est plutôt complexe puisqu’elle doit gérer sa scolarité, la relation avec ses tuteurs, ses pouvoirs et ses émotions d’adolescente en devenir. Cette complexité amène à la fois du rythme dans le récit mais aussi une certaine authenticité. Personne ne vit une vie où seul l’amour est au centre des préoccupations. J’ai vraiment trouvé ce premier tome très complet !

Complet… mais également mystérieux. Car d’où vient Sophie, pourquoi est-elle si puissante ? Beaucoup de questions restent en suspens à la fin de ce premier tome et cela laisse entrevoir une construction bien plus importante de l’intrigue. On sent que l’auteure a travaillé son récit, ses personnages pour en faire un roman qui ne reste pas à la surface des choses. je sens que nous avons encore bien des choses à découvrir et ça me plait beaucoup ^^.

Le personnage de Sophie est vraiment attachant, malgré ces 12 ans, elle a des réactions très adulte. Mais elle garde une certaine curiosité et des sentiments d’enfant qui en font un personnage très complet une fois de plus (c’est le mot d’ordre de cette chronique !). Ses amis sont tous différents et attachants à leur manière, mention spéciale pour Keefe que j’ai beaucoup apprécié tout au long de ma lecture. Je pense qu’il recèle de bien des mystères encore et j’ai hâte de le voir évoluer !

L’école de Foxfire m’intrigue beaucoup, tant dans son architecture (que j’imagine à la Poudlard) que dans son fonctionnement. Sophie y passe beaucoup de temps mais sans que l’on s’ennuie ! 

L’écriture est fluide et se lit bien, rien à redire là-dessus.

Par contre, il y a un UNIQUE élément super bizarre là dedans : cette manie de lécher une bande sur le côté pour ouvrir le portail ou son casier à l’école… C’est quoi cette idée qui ne sort de nulle part ?! En tout cas j’aurai bien ri !

Voilà donc pour mon avis, c’est une lecture que je recommande fortement si vous avez aimé Harry Potter, trop différente pour être comparable, mais tout aussi bourré d’aventures ! Une chouette lecture fantastique pour moi en tout cas !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s