Chroniques, Littéraire

Dans les bois éternels

Un bon policier pour frissonner quelques jours avant halloween : c’est ce que je vous propose avec ce très bon roman, très psychologique et intense.

Résumé :

Adamsberg est persuadé que ces 2 assassinats Porte de La Chapelle ne sont pas dus au hasard et embarque toute la Brigade dans cette curieuse et fascinante enquête. Le docteur Ariane Lagarde a rejoint l’équipe, remplaçant le docteur Romain en tant que légiste. Dans le même temps, un certain Veyrenc a également rejoint l’équipe et semble lié par le passé à notre commissaire. Des histoires de fantômes, d’ombres et de chasseurs s’entremêlent dans une enquête bien particulière.

Mon avis :

Peu amatrice de romans policiers, je me suis laissée convaincre par mon père de lire du Fred Vargas : et j’ai eu raison ! Même si je ne vais pas devenir soudain une fan inconditionnelle du policier, j’ai beaucoup apprécié ce roman que j’ai trouvé très recherché et bien « étayé », si je puis dire.

Tout d’abord, Fred Vargas écrit et décrit des personnages. J’ai rarement vu des descriptions autant physiques que psychologiques aussi poussées. L’auteure prend son temps, dans une première partie, pour nous décrire chaque acteur de cette Brigade que dirige Adamsberg. Elle s’arrête plus particulièrement sur certains mais n’en oublie aucun. Je suis réellement impressionnée par sa capacité à créer des personnages d’une complexité et d’une épaisseur telle. Adamasberg, héros de ces enquêtes, est notamment très bien décrit et même détaillé en profondeur. On connait ses craintes, son état d’esprit, ses habitudes, ses réflexions, en un mot : tout. On connait tout de lui et on referme ce livre comme on dirait « à bientôt » à un ami, quelqu’un que l’on connait très bien. C’est rare de pouvoir dire cela d’un livre.

Mais heureusement, on n’en reste pas aux personnages, même s’ils sont tous très intéressants. L’action, les meurtres, la violence et les désaccords rythment le roman. L’enquête va se préciser au fur et à mesure sous nos yeux. On va d’ailleurs suivre les réflexions d’Adamsberg, ce qui nous permet de nous faire notre propre avis sur cette enquête. On va finalement réfléchir de concert sur ce mystère qui entoure ces 2 meurtres mais également ces massacres des cerfs,cette ombre qui rôde… Malgré ce que j’ai pu imaginer lors de ma lecture, le dénouement m’a pris par surprise. C’est logique, mais je n’y aurait absolument pas pensé : du génie !

Un autre point important de ce récit : le lien très précis avec le Moyen-Age et ses légendes. Le récit est vraiment porté par cet accent véritable que peut apporter Fred Vargas du fait de son bagage d’historienne. Elle a su apporter ses propres connaissances dans cette enquête pourtant moderne et c’est bluffant, tout simplement ! Cela donne une certaine atmosphère au récit, sur laquelle je peine à mettre des mots : c’est une peur ancienne qui nous habite lors de notre lecture. C’est la peur des fantômes, de l’irrationnel d’antant que l’auteur arrive à raviver à travers son histoire.

Enfin, elle n’apporte pas seulement des connaissance concernant le Moyen-Age mais également sur la psychologie des criminels et notamment de ceux que l’on appelle « les dissociés ». Ces criminels à la « Dr Jekyll et Mr Hyde » qui ont deux personnalités distinctes qui ne peuvent se mêler et dont l’une est parfaitement normale alors que l’autre est avide de sang et de crime. Cette théorie, très bien étayée dans le roman, donne une nouvelle fois, une image de vérité et de réelle tout à fait adaptée à ce genre de récit.

Si vous avez envie de frissonner sans perdre la qualité d’une écriture, je vous recommande vivement ce roman les loups 😉

Sur le site de l’éditeur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s